faux3La contrefaçon n’épargne pas le secteur de l'optique, notamment en ce qui concerne les lunettes de soleil ou les lentilles de contact.  Ces fausses lunettes ou fausses lentilles ne respectent bien évidemment pas les normes Européennes et représentent un réel danger pour la santé en causant des dégâts irréversibles sur les yeux. Des solaires aux verres teintés mais sans aucune protection UV sont un vrai piège car certains verres teintés favorisent la dilatation de la pupille et augmentent ainsi la pénétration des rayons UV nocifs dans l'oeil. Peut-être moins grave mais tout aussi préjudiciable les matériaux d'une monture contrefaite peuvent se révéler cancérigènes ou blessants.
Les lentilles de contact et les solutions d’entretien sont eux aussi des produits de santé réglementés tant au niveau de la fabrication que des circuits de distribution. Outre les problèmes d'inconfort ou d'irritation, les lentilles contrefaites peuvent entraîner des infections de la cornée, des blessures oculaires, des pertes partielles de la vue voire même totales en cas de décollement de la rétine.

En premier lieu, respectez ces 2 règles simples afin de vous prémunir de la contrefaçon :

1. Méfiez-vous des prix trop bas :  si vous êtes un adepte des lunettes ou lentilles « pas chère », sachez qu'un bas prix est un premier indice de contrefaçon.  Le prix des lunettes de marque ( Ray-Ban, Armani, Louis Vuitton, Christian Dior, Givenchy, Versace, Gucci, Prada) n'est jamais bon marché – même en soldes ! Pour vous donner une idée du prix auquel vous devez vous attendre sur une grande marque, sachez que vous n'en trouverez certainement pas à moins de 40 euros. (Généralement elles coûtent entre 70 et 200 euros voire plus). Un prix nettement inférieur au produit original devra toujours éveiller votre suspicion et des soldes annoncées à plus de 70% est une indication claire pour prendre la poudre d'escampette ! Un produit cher n'est toutefois pas une garantie d'authenticité, certains vendeurs peu scrupuleux peuvent tout à fait tenter de camoufler les contrefaçons par le biais d'un prix élevé. Si vous êtes à la recherche d'un bon plan, visitez notre page boutiques & promos pour réaliser des bonnes affaires en toute confiance.

2. Soyez exigeant sur le lieu de la vente : assurez-vous en premier lieu de la notoriété du vendeur que ce soit en boutique ou sur internet. Méfiez-vous des sites d'enchères ou de petites annonces dans la mesure où ils ne peuvent vérifier la provenance des articles.

Pour aller plus loin, voici de quoi repérer les signes d'arnaque ou de contrefaçon : lorsque vous avez des lunettes de soleil en mains / lorsque vous avez des lentilles de contact en mains / lorsque vous souhaitez acheter sur internet.

Détecter une contrefaçon lorsque vous avez le produit en mains

Pour des lunettes de soleil ou une monture de vue

Voici 5 points sur lesquels vous devez porter votre vigilance :

1 L' emballage : les lunettes de marque ne sont jamais vendues dans des emballages bon marchés ou abimés.
2 Les fautes d'orthographe ou de grammaire, des traductions « automatiques »  sur les emballages, les étiquettes ou les notices, les manuels.
3 Les finitions : la qualité des matériaux sur un produit contrefait est bien sur inférieure à celle des fabricants de la marque originale. Pendant plusieurs années, ces finitions "bon marché" étaient assez repérables à l'oeil nu mais les techniques se sont perfectionnées et cela est devenumoins évident. Si vous voulez en avoir le cœur net, munissez-vous d'une loupe.

- Les  charnières : elles doivent être proprement vissées (et non collées) sur la monture et dans un métal de qualité (et non un bout de plastique).

- Les gravures sur la monture : si vous les grattez un peu, elles ne doivent pas s'estomper ou s'effacer.

- La marque sur les verres : La plupart des lunettes Ray-Ban par exemple disposent d'un petit RB gravé sur l'un des verres. C'est un signe en général très petit mais qui sera visible si vous dirigez une lumière sur le verre avec un certain angle.

- Le logo sur les montures : examinez le logo qui doit être proprement fixé sur les branches, s'il est mal collé ou de travers, il y a de fortes chances que ces lunettes ne soient pas authentiques. Certaines lunettes de marque qui ont des branches très fines n'ont pas de logo : comparez avec le modèle original.

- Le numéro du modèle à  l'intérieur des branches de lunettes : un numéro de série devrait figurer, ce numéro ne doit pas être mal imprimé ou légèrement effacé et doit apparaître clairement. Le numéro de série doit également correspondre à celui qui est sur la boite ou l'emballage.

- L'étiquette collée sur le verre : Un logo mal centré, une erreur d'orthographe, de la colle sous le logo est un signe évident.

4.  La prise en main de lunettes : Elles doivent avoir un certain poids et donner une impression de solidité dans la matière. Par exemple les vraies Ray-Ban ont des tiges métalliques à l'intérieur des branches, ce qui leur donne un peu plus de poids.

5. La présence du sigle CE (souvent à l'intérieur des branches) qui correspond aux normes Européennes de qualité à respecter. Un label CE n'est toutefois pas une garantie puisque certains contrefacteurs le reproduisent illégalement.

Certaines grandes marques telles que Dior, Vuitton, Ray Ban diffusent sur leur site internet une brochure permettant de reconnaître les modèles originaux.

Pour des lentilles de contact

Les lentilles de contact contrefaites sont bien sûr plus difficiles à repérer, vous devez porter votre vigilance sur la boite et l'emballage. Tout comme pour les lunettes, un prix anormalement bas devra éveiller votre attention.  Si vous avez un doute sachez que les grandes marques de lentilles mettent généralement un numéro vert à disposition des patients afin de les aider à examiner et identifier l'authenticité par un examen de l'extérieur de la boite. Ils peuvent même vous aider à engager une procédure si vous avez déjà acheté le produit. C'est le cas notamment de Johnson & Johnson ou CooperVision qui ont été victimes de plusieurs contrefaçons ces dernières années.

1. Examinez la qualité d'impression, y a-t-il des petits défauts tels que des éléments flous, des lignes moirées, des combinaisons douteuses de couleurs ?

2. Portez votre attention sur l’orthographe, les indications de conformité aux normes, les notices mal traduites,...

3. Cherchez le symbole de la norme CE. Ceci n'est toutefois pas une garantie puisque certaine contrefacteurs reproduisent illégalement le label CE. Sachez que les marques de lentilles fantaisie possédant les normes CE sont peu nombreuses et que c'est justement avec ces produits que les infections sont fréquentes.

Détecter les contrefaçons sur un site internet

Les ventes de lunettes de soleil ou de lentilles sur internet sont en plein essor depuis quelques années, mais ce marché est aussi un repère pour les contrefacteurs et les escrocs notamment via des sites inconnus ou étrangers. Lors d'un achat sur internet, il est parfois difficile de se rendre compte de l'arnaque avant d'ouvrir le colis (si vous recevez le colis!), nous ne pouvons que vous conseiller de privilégier un achat auprès d'un site réputé fiable ou appartenant à une des grands chaînes nationales de magasins d’optique. La prudence reste de mise sur internet, même pour un site à l'aspect sérieux qui proclame lunettes ou lentilles à prix discount (Lire aussi notre article "acheter des lunettes sur internet ?" ).

Pour être certain d'acheter un produit authentique, choisissez un site figurant sur notre page dédiée à l'achat de lunettes de soleil en ligne ou celle listant les meilleurs sites de lentilles de contact

site vendant des fausses raybanQuelques indices pour repérer un site de contrefaçons 

  • Le prix : personne ne vous interdit de rêver mais une monture Ray-Ban ou Dior à moins de 20 euros ne peut être qu'une fausse. Lorsque vous voyez des chiffres tels que -88% ou -91%, ne cherchez pas plus loin et passez votre chemin.
  • Les informations de contact : fuyez les sites où l'on ne peut pas contacter le vendeur : Si vous n'avez ni nom, ni adresse, ni numéro de téléphone client (s'il existe, n'hésitez pas à le tester), ni mentions légales, ni conditions générales de vente,  il y a de forte chance que vous soyez à portée de souris d'une arnaque !
  • Les moyens de paiement : Western Union, PayPal, pas de protocole sécurisé pour la carte bancaire ? Fuyez !
  • La présentation des produits :  les photos sont floues ou il n'y a pas de possibilité de zoomer sur le produit vendu. Ainsi la mauvaise qualité de la monture ne peut pas être repérée. Toutefois il est aussi possible - et même de plus en plus courant - que ces marchands malhonnêtes utilisent une illustration de l'original.
  • Les conditions de garantie et le service après-vente proposé. S'ils ne sont même pas mentionnés, passez votre chemin.

Pour connaître la réputation d'un site, vous pouvez dans un premier temps consulter contrefacon.fr. En indiquant l'adresse web du site marchand, vous obtenez un niveau confiance: "site fiable", "confiance faible" ou "sans évaluation"  si le site est récent.  Il recense également les avis en ligne certifiés, les informations juridiques du site, des informations sur le nom de domaine (ancienneté, informations cachées ou non), un éventuel établissement physique associé au site internet, …Vous avez ainsi en un coup d'oeil une estimation de la fiabilité du site.

Bon à savoir :

  • Ne vous fiez pas à l'image que vous avez vu sur le site car celle-ci peut correspondre au vrai produit.
  • Notez que vous n'aurez aucun recours si a la suite d'un achat vous avez des problèmes avec votre santé des yeux puisque en matière de contrefaçon, c'est aussi l'acheteur qui est dans l'illégalité.
  • Prenez connaissance de votre responsabilité : si le vendeur vous envoie son produit mais que celui-ci est intercepté par la douane, vous devrez alors vous acquittez d'une amende dont le montant peut atteindre 3 fois la valeur du bien non contrefait, et qui peut être complétée par un emprisonnement maximum de 3 ans.
  • Ne croyez pas que parce que vous achetez une paire de lunettes à 20 euros ...il vous en coutera 20 euros... Vos coordonnées bancaires ont de fortes chances d'être utilisées de façon abusive, votre boite mail peut se voir bombardée de spams du jour au lendemain …
  • Ce n'est pas parce qu’une entreprise fait de la publicité (sur les médias sociaux ou sur le net) qu'elle ne vend pas de contrefaçons. Régulièrement, des pages Facebook se réclamant de la marque Ray-Ban et créent des événements proposant des ventes exceptionnelles avec des lunettes à prix défiant toute concurrence.
  • L’imagination des contrefacteurs est sans limites, ils connaissent bien sûr les reticences induites par la médiatisation et sont prêt à tout pour les biaiser : Ce n'est pas parce que le site internet vend des lunettes à 200 euros que celles-ci sont authentiques.   Ce n'est pas parce que le site internet est enregistré en France, en Suisse ou en Europe qu'il vend des produits authentiques. De même ce n'est pas parcequ'un site internet est bien référencé sur les moteurs de recherche qu'il vend des produits authentiques.
  • Si vous êtes victime d'une contrefaçon, la première chose à faire est de déposer plainte au commissariat le plus proche. Cela vous permettra de faire opposition pour un paiement effectué (s'il s'agit d'un chèque ou d'un débit de carte bleue).

 

 
Vous aimez cette page ? Partagez-la