TVFrance5

Une fois de plus, le réseau France Télévisions a diffusé une émission de télévision dénonçant les pratiques frauduleuses de certains opticiens. La précédente émission sur le même ton (" Des Lunettes pas très nettes " - envoyé spécial ) avait été diffusée sur France2 le 18 novembre dernier et avait créé une vive polémique dans le milieu de l'optique.

A travers plusieurs rubriques, le reportage de Renaud Fessaguet à tenté d'avertir le public sur un certain nombre d'arnaques appliquées chez quelques opticiens. Même si elle est difficile à quantifier, la part de ces pratiques douteuses n'est pas une généralité ! Fort heureusement, de nombreux acteurs de la profession se révoltent contre ces procédés, font preuve d' honnêteté et respectent leurs clients. Il appartient au consommateur de s'informer et de rester vigilent.

Les écarts de prix importants entre les différentes boutiques

Des devis effectués dans 3 boutiques (avec une même ordonnance et pour une correction minime) ont présenté des tarifs allant du simple au triple : de 130 euros à 330 euros. La différence de prix est essentiellement "justifiée" par l'ajout de traitements de surface pas vraiment nécessaires pour le client en savoir plus sur les traitements des verres . Le prix des montures étant de plus rarement affiché en vitrine, certains opticiens profitent ainsi du manque d'informations du client pour procéder à des arnaques grossières et établir des tarifs « à la tête du client ».

Des mensonges sur l'origine et la qualité des verres

La qualité des verres bas de gamme ne sera pas visible à l'achat, par contre en peu de temps, ils se salissent ou se rayent très facilement.

Le prix de fabrication d'un verre bas de gamme (fabriqué à base d'une résine de plastique) tourne autour 5 euros, un opticien peu honnête qui vous facture ce verre à 200 euros se fait une marge impressionnante... au détriment de la santé de vos yeux.

Chaque opticien est tenu de vous fournir une carte de vue présentant l'origine, l'authenticité et la garantie des verres. Pour palier à ces arnaques, les laboratoires sérieux font désormais graver un logo très discret sur leurs verres, la carte de vue est également désormais plastifiée ce qui la rend infalsifiable.

L'offre de la deuxième paire

Un certain nombre d'enseigne offre une paire gratuite (voire deux paires supplémentaires pour 1 euros de plus), or - ce n'est pas toujours le cas - la qualité de ces paires de lunettes n'est pas forcément au rendez-vous !  Disponibles chez les grossistes, les paires de lunettes bas de gamme fabriquées en Chine ou en Corée du Sud valent à peine 1 ou 2 euros, verres et montures comprises.

Les arnaques à la mutuelle

Le reportage dénonçent également les fraudes effectuées vis à vis à des mutuelles, avec bien souvent la complicité du client. Pour en savoir plus, lisez notre article sur Le remboursement des lunettes et des fraudes à la mutuelle.

Quelques chiffres concernant le marché de la lunette :

 12000 opticiens en France.

 80 000 nouveaux modèles par an.

 6 milliards de chiffre d'affaires en 2010.

 Marge moyenne constatée chez les opticiens :  60 %

En savoir plus sur les chiffres du marché de l'optique

 
Vous aimez cette page ? Partagez-la