analyse-marche-optiqueAvec un chiffre d’affaires de 6,6 milliards d’euros en 2019, le marché de l’optique en France continue de bien se porter en affichant une activité en hausse (+1,4%) par rapport à l'année précédente.

Les verres correcteurs (unifocaux et progressifs) continuent d’être les moteurs de la croissance alors que les secteurs des lunettes de soleil et des lentilles de contact sont en constant recul.

61 %

61%, c'est la part du chiffre d'affaires de l'opticien réalisée par la vente de verres (verres unifocaux et progressifs), il représente une augmentation de 1,8% par rapport à l'année précédente. A noter que les montures optiques représentent 26 % du CA, les solaires 7%, et les lentilles de contact 5 %.

16

16 millions de paires de lunettes de vue vendues en 2019.  En comparaison il y a eu  5,9 millions de paires de lunettes de soleil vendues sur cette même période, ce qui représente pour ce secteur des solaires une baisse légère.

297

297 euros : C'est le prix moyen d'une paire de lunettes à verres uni focaux, c'est à dire des verres équipés d'un unique foyer permettant de corriger de nombreux défauts visuels (myopie, hypermétropie, astigmatisme et presbytie).

597

597 euros : C'est le prix moyen d'une paire de lunettes équipée de verres progressifs. Une légère hausse qui s’explique par la montée en gamme des verres de 2ème génération

En savoir plus sur le prix des lunettes.

12 441

12 441, c’est le nombre de magasins opticiens en France (dont 53% d'indépendants).

525 000

525 000 euros : C’est le chiffre d’affaires moyen par point de vente (opticiens indépendants et enseignes confondus). Il est stable depuis l'année précédente.

2,7

2,7 paires de lunettes vendues par jour dans chaque magasin optique. Une très légère baisse en conséquence directe des chiffres présentés précédemment (nombre de magasins en augmentation et CA par magasin en baisse) et qui induit toujours des marges brutes importantes pour supporter les frais de fonctionnement, les dépenses marketing, les coûts de main d'œuvre, etc...

275

275 euros de marge brute par paire de lunettes. Selon l'UFC, un équipement (verres + montures) est vendu en moyenne 3,3 fois son prix d'achat. L'opticien dégage donc taux de marge de 233% et qui "atteint même 317%" en moyenne sur les verres.

244

384 millions d’euros, c’est le chiffre d’affaires de la contactologie  – un secteur qui accuse un recul par rapport à l'année précédente avec une croissance importante des lentilles journalières mais qui ne compense pas la baisse des ventes des lentilles mensuelles.

25

25 millions de Français présentent des troubles de la vision et seulement 92% d’entre eux portent des lunettes ou des lentilles de contact.

Sources : GfK Retail and Technology

 
.
Vous aimez cette page ? Partagez-la