masque de skiEn montagne, les conditions climatiques peuvent être extrêmes. Les sports de glisse comme le ski ou le snowboard nécessitent le port de lunettes ou de masque de ski pour protéger les yeux contre le vent, le froid, la neige, l’humidité et surtout la luminosité due à réverbération sur la neige. Voici quelques conseils et critères pour choisir le bon équipement : La protection contre les UV et l'éblouissement –  Masque de ski ou lunettes de soleil ? –  Le traitement de la buée –  Caractéristiques et options des masques de ski –  Masque de ski et lunettes de vue –  Qualité et prix des masques de ski  –  Conseils d’entretien des masques de ski

La protection contre les UV et l'éblouissement

Il y a souvent confusion entre l'indice de protection qui vous protège des rayonnements UV et la teinte des verres, qui vous protègent de l’éblouissement. Ce sont deux choses bien différentes même s'il existe un lien entre les deux : plus la catégorie et la protection UV est élevée et plus la teinte de l’écran sera foncée.

En montagne : choisir un indice de protection de 3 ou de 4.

masque-ski-soleil

En montagne, les rayons du soleil sont moins filtrés par l'atmosphère et la quantité d'UV augmente de 4% tous les 300 m. De plus la neige réfléchit 85% de ces UV. En altitude, ce sont donc les catégories de protection 3 et 4 qui sont les plus adaptées et proposées pour les lunettes de ski. En savoir plus sur les degrés de protection des lunettes de soleil . Avant d’acheter vos lunettes de ski, veillez à ce que le marquage CE soit bien présent.

Choisir la couleur des verres / la teinte des écrans.

La teinte protège de l'éblouissement et son choix dépend donc du temps qu'il fait ! Vous pouvez acheter 2 masques à utiliser suivant les conditions météo : un masque à écran jaune pour le mauvais temps et un masque à écran plus foncé pour le beau temps. Si vous ne souhaitez avoir qu’un seul masque, sachez qu’il existe des lunettes de ski à écran interchangeables - qui permettent donc de changer l’écran du masque selon la météo et la luminosité - ou des masques photochromiques dont la teinte varie en fonction de la lumière.

D’une manière générale, plus la teinte est foncée plus elle protège de la lumière intense.

• Les écrans de couleur orange, rose ou jaune conviennent lorsque la luminosité est faible (temps de brouillard ou de neige), ils donnent un meilleur contraste et augmentent la visibilité du relief. Ils absorbent la lumière bleue du spectre lumineux et réduisent donc l'éblouissement d'un ciel très bleu.

• Les écrans jaunes sont à privilégier en cas de brouillard mais si vous souhaitez une meilleure protection contre l’éblouissement, choisissez un écran orange.

• Les écrans à teinte brune ou marron sont idéals en ciel nuageux ou voilé. Ils filtrent la lumière bleue et atténue bien les contrastes. Ils sont bien adaptés à l’escalade ou aux sports de montagne en général.

• Les écrans à teinte grise ou irisée donnent une perception réelle des couleurs avec une transmission uniforme sur tout le spectre lumineux. A privilégier pour les sports d’alpinisme ou pour la randonnée en montagne.

tableau-couleur-masque

• Attention, les masques de ski intitulés « tout temps » sont souvent très bien pour des conditions ensoleillées et légèrement nuageuses, mais généralement trop foncés pour les temps de brouillard ou de neige.

• A noter que les écrans miroités (ou à effets miroir) et les masques de ski polarisant sont parfaits pour les temps bien ensoleillé car ils reflètent au maximum la réverbération.

Masque de ski ou lunettes de soleil ?

Suivant votre utilisation ou vos goûts personnels, un masque de ski n’est pas forcément nécessaire. Si vous optez pour des lunettes de soleil, choisissez-les très couvrantes car les rayons du soleil s’infiltrent facilement par les côtés ou par le haut. La forme de lunettes idéale est une forme montante jusqu’au niveau des sourcils et aussi large que votre visage. On trouve de nombreux modèles couvrants chez Oakley ou Arnette.

lunettes-de-glacierIl existe également des lunettes de glacier qui offrent une excellente protection : verres polarisants souvent traités avec un effet miroir ou teintés en jaune pour améliorer la vision des contrastes. Les côtés sont garnis de cuir afin d’assurer l’étanchéité à la lumière. Elles ont également un bon maintien sur le visage compatible avec les sports de glisse. Nos marques préférées : Adidas, Cébé, Bollé et Julbo.

Si vous êtes amateur de ski ou de snowboard, choisissez de préférence un masque. Ses avantages : il vous protégera également des projections de neige et ce sera moins désagréable - voire dangereux - en cas de chute. De plus, ils sont devenus très à la mode et la tendance 2014 est aux coloris flashy ou au noir qui reste toujours le classique indémodable.

Le traitement de la buée

masque-neigePour les masques de ski, choisissez un double écran avec un système d’aération performant : C’est la meilleure solution efficace anti buée.

Pour éviter la formation de la buée :

• Votre masque de ski doit être à la bonne taille et posé hermétiquement sur votre visage.

• L’idéal est de mettre votre masque avant de sortir à l’extérieur et d’éviter de le retirer ensuite.

• Ne mettez pas votre masque de ski sur le front ou le bonnet car la chaleur qui s’échappe de votre front augmente la présence d’humidité à l’intérieur du masque.

Caractéristiques et options des masques de ski

Les grilles d’aération : Elles permettent d’optimiser la ventilation, d’évacuer l’humidité et de diminuer la formation de buée. Un système de ventilation efficace justifie souvent la qualité et un prix plus élevé mais vous y gagnerez en confort et en visibilité.

Les mousses : elles peuvent être de densité différente. Plus il y a de couche, meilleur est l’isolation et le confort. La dernière couche de mousse est généralement en polaire pour une meilleure sensation sur la peau.

Charnière articulée ou prolongée : c'est la façon dont est attaché l'élastique sur le masque. Une charnière articulée assure une bonne compatibilité avec le port d’un casque.

Les tailles : La bonne taille est nécessaire au confort mais aussi à l’efficacité de la protection. Les masques de ski doivent épouser votre visage et ne pas trop serrer. Si vous achetez sur internet et que vous souhaitez connaître votre taille, mesurez la distance entre vos tempes. Pour les adultes on trouve 3 tailles : Taille S pour les visages fins (la distance entre les deux tempes est de 125 à 129 mm) , taille M pour les visages moyens (de 130 à 134mm) ou taille L pour les visages plus larges (de 140 à 145mm). Pour les enfants les tailles sont généralement indiquées en tranche d’âge.

Pour des critères de look ou d’esthétisme, on recherche parfois un masque qui ne soit pas trop épais. Sachez que si le masque est trop fin ou que l’écran est trop proche du visage cela favorisera l’apparition de buée.

Options des écrans

Masque à double écran : Le double écran - avec une couche d’air entre les deux - permet de créer une barrière thermique avec l'extérieur. La présence du double écran contribue fortement à empêcher la formation de buée tout en rendant le masque plus résistant.

Masque à écran polarisé : Les verres polarisés offrent une excellente qualité de vision même s’ils sont souvent moins esthétiques. La vision est plus nette, plus parfaite, moins flou. Ils sont souvent plus chers. Attention toutefois les verres polarisés ont tendance à supprimer les reflets et apporte donc moins de visibilité sur les plaques de verglas.

Masque de ski à écran miroité : Les verres miroités sont conçus pour diminuer le reflet des UV et améliorent donc la protection contre les rayons du soleil. Ils offrent une multitude de couleurs et possèdent une bonne qualité de vision mais c’est certainement leur style qui vous séduiront le plus. Vous les apprécierez également si vous portez des lunettes de vue en dessous qui se feront ainsi plus discrètes.

Masque de ski photochromique : les écrans photochromiques se teintent sous l’action de la luminosité et s’adaptent ainsi aux conditions météorologiques. Le verre photochromique s’éclaircit ou se fonce jusqu’à l’indice de protection 4. C’est le masque de ski le plus polyvalent que l’on puisse trouver mais il est plus cher (à partir de 80 euros).

Masque de ski sphérique ou cylindrique : Les écrans sphériques offrent une meilleure qualité de vision que les écrans cylindriques en diminuant les distorsions optiques et en maximisant les angles de vision périphérique verticale ou horizontale. Ils sont particulièrement appréciés des amateurs de snowboard. Ils ont aussi une apparence plus arrondie.

Masque de ski et lunettes de vue

Si vous avez une correction visuelle plusieurs solutions peuvent être envisagées :

masque-ski-et-lunettes-de-vuePorter un masque de ski sur ses lunettes de vue

Vous pouvez bien sûr placer un masque de ski par-dessus vos lunettes correctrices. Dans ce cas, en essayant le masque, vérifiez ces 2 points :

• Les lunettes de vue ne doivent pas glisser sous votre masque de ski. Secouez la tête pour vérifier qu’elles restent bien ajustées.

• Le masque de ski ne doit pas trop vous serrer car cela peut être dangereux en cas de chute.

Il existe des masques de vue spécialement conçus pour être portés sur les lunettes correctrices : les masques OTG (Over The Glasses). Deux encoches sont prévues au niveau des tempes afin de faciliter le passage des branches et assurer un port confortable. Ils ont le même aspect que les autres masques mais sont un petit peu plus haut et possèdent généralement un système anti buée plus efficace ce qui rend leur prix un peu plus élevé.

masque ski opticob Acheter un masque de ski adapté à sa vue

Le masque de ski correcteur est en général équipé d’un porte verre amovible sur lequel peuvent être montés les verres correcteurs. Tous les types de verres peuvent être montés (verres progressifs, polarisés,..) car les verres correcteurs s’ajoutent simplement grâce à un simple clip à l’intérieur du masque. Le kit optique peut d'ailleurs être enlevé et le masque peut être porté par-dessus les lunettes de vue.

Exemple :  Opticob de Bollé.  Grand Optical vient également de sortir (2012) un masque de ski à la vue avec système correcteur, basé sur le même système.

Porter des lentilles de contact

Les masques de ski peuvent également être portés avec des lentilles de contact mais il faut noter qu’il y a souvent des problèmes de sécheresse oculaire.

Qualité et prix des lunettes de ski

Il faut compter entre 80 et 100 euros pour avoir un masque de ski de bonne qualité. Les principales marques sur lesquelles vous ne pouvez pas vous tromper sur la qualité : Anon, Bollé, Cébé, et Oakley, mais d'autres marques font également d'excellents produits en masques de snow ou ski : Adidas, Dragon, ElectricScott, Spy, Uvex, Vuarnet et Quicksilver.

• Les premiers prix des masques de ski commencent aux environs de 25 à 40 euros pour les modèles adultes. C’est le produit de base que choisissent souvent les débutants mais qui ne vous offrira pas un grand confort.

• Les lunettes de ski milieu de gamme coûtent en moyenne de 40 à 90 euros. Ils offrent une meilleure protection et une technologie supérieure au masque de base. Elles conviennent à tous les niveaux.

• Les prix des masques de ski haut de gamme vont de 90 euros à 150 euros. Les spécificités techniques et les options sont plus nombreuses. Si vous partez souvent aux sports d’hiver, c’est l’équipement idéal car d’une part, vous les garderez longtemps et d’autre part leur qualité vous apportera plus de confort et de plaisir dans votre activité.

L'entretien des masques de ski

Pour garder son efficacité, un masque de ski nécessite un entretien particulier :

• Pour éviter les rayures, ne jamais frotter l’écran. Pour le nettoyer vous pouvez le passer sous l’eau du robinet à température ambiante et le laisser sécher à l’air libre. Utilisez le chiffon doux livré avec le masque pour enlever les éventuelles traces restantes.

• Ne pas utiliser de produits (y compris les nettoyants pour lunettes) pour éviter d’abimer les traitements de surface des écrans (anti buée par exemple).

• Ranger le masque dans un endroit tempéré, sec, hors des rayons du soleil et des sources de chaleur.

 
Vous aimez cette page ? Partagez-la