Les mutuelles et les réseaux d'opticiens agréés

mutuelle_reseau_opticiens

 

Les réseaux de soins pour l'optique, comment ça marche ?

 

Les lunettes, les lentilles de contact et les produits optiques en général sont chers et mal remboursés par la Sécurité sociale et par les contrats de base des mutuelles. En effet, malgré le remboursement des assurances complémentaires, les assurés conservent à leur charge en moyenne, 124 € avec des verres unifocaux et 248 € sur des lunettes à verres progressifs.

En savoir plus sur le remboursement des lunettes par la Sécurité sociale ou sur les mutuelles pour lunettes.

 

Face à ce constat, de nombreuses mutuelles optiques ont fait appel à des plateformes de santé pour constituer des réseaux de professionnels opticiens agréés. Ces plateformes (Kalivia, Carte Blanche, Santéclair, Itélis, Sévéane, Terciane, ou encore le réseau Optistya-Mgen du groupe Istya) sont indépendantes et travaillent elles-mêmes en lien avec plusieurs assurances ou complémentaires santé. Elles établissent des partenariats avec les opticiens pour négocier des tarifs préférentiels et obtiennent ainsi en moyenne jusqu’à 40 % de réduction sur les verres de lunettes et jusqu’à 20 % de rabais sur les montures et les lentilles de contact.

 

Pour le consommateur, la réduction de la facture peut ainsi aller en moyenne d'une centaine d'euros pour une paire de lunettes à verres unifocaux et de 200 euros pour une paire avec verres progressifs. En 2015, ce sont plus de 40 millions d’assurés français qui bénéficient ainsi - parfois sans le savoir - d’un réseau de soins.

 

Cliquez ici pour aller directement au comparateur des réseaux de soins : Carte Blanche / Itélis / Kalivia / Optistya / SantéClair / Sévéane / Terciane

 

 

Quels sont les avantages à choisir une mutuelle disposant d'une plateforme de santé ?

 

Pour un assuré qui n’a pas les moyens de s’offrir un contrat mutuelle haut de gamme, c’est sans doute aujourd'hui le moyen le plus efficace de payer ses lunettes ou ses lentilles de contact moins cher. Au final, le restant à charge arrive parfois au même niveau que s'il possédait un contrat mieux couvert ... et beaucoup plus cher. Dans la majorité des cas, le tiers payant est automatique, l'opticien en lien avec la plateforme peut indiquer précisement - et en temps reél - le restant à charge pour le client.

 

De plus, à condition de se fournir chez un des opticiens partenaires, l’assuré peut souscrire à un contrat auprès de sa mutuelle qui lui permet de majorer les remboursements (de 25 à 150 euros). Quelques contrats peuvent également prendre en charge les frais réels des verres ou de certains verres, sauf pour les options de traitement (anti-rayures, amincis, antireflets) non indispensables, dont la prise en charge reste conditionnée par le niveau de garantie souscrite par l’adhérent de la mutuelle.

 comparatif réseaux de soins optique

Outre les avantages de prix, s’ajoutent les différents services offerts par la plateforme : conseils, informations, orientation et tout ce qui peut faciliter les démarches et l’accès aux soins :

 

Par téléphone, les conseillers répondent aux assurés sur les questions de santé ou d’équipements optiques. Ils informent également sur les niveaux de tarifs pratiqués par les professionnels opticiens partenaires en indiquant précisément quelles sont les sommes qui resteront à leur charge.

 

En fonction des besoins de l’assuré et de son budget, la plateforme de santé propose une orientation qualifiée vers les professionnels spécialistes comme les ophtalmologistes ou vers des établissements spécialisés.

 

Les réseaux d’opticiens agréés

 

Réseaux fermés et réseaux ouverts

Il existe 2 types de plateformes de santé : celles qui constituent des réseaux fermés de professionnels opticiens et celles qui constituent des réseaux ouverts.

Les réseaux fermés ont un nombre restreint d’opticiens agréés, avec des conditions tarifaires souvent plus strictes, et donc des prix encore moins chers pour les consommateurs. Cela peut constituer une contrainte car l’assuré doit se rendre chez un de ces opticiens agréés (dont la liste lui est fournie). Il reste bien sûr libre d’aller acheter ses lunettes chez un autre opticien mais il ne pourra pas bénéficier des tarifs préférentiels négociés. Certaines mutuelles offrent malgré tout dans ce cas une analyse du devis afin de vérifier qu’il est bien adapté au besoin de l’assuré. Exemple de réseaux fermés : Itelis, Santéclair, Sévéane,...

 

La loi le Roux de fin janvier 2014 autorise désormais les réseaux fermés à pratiquer les remboursements différenciés. Concrètement, cela signifie que les mutuelles peuvent désormais (tout comme les assurances et les institutions de prévoyance) différencier leurs prises en charge en toute légalité. L’adhérent qui achète ses lunettes ou lentilles correctrices chez un opticien non-membre du réseau partenaire de sa mutuelle sera moins remboursé.

 

Les réseaux ouverts accueillent tous les opticiens qui acceptent de ne pas dépasser un certain plafond de prix par produit et qui s’engagent sur une liste de bonnes pratiques. Tous les opticiens acceptant les accords proposés peuvent en faire partie. Exemple de réseaux ouverts : Carte Blanche, Kalivia, Terciane, Optistya,...

 

En quoi consiste les partenariats passés avec les opticiens agréés ?

Les plateformes de santé sélectionnent leurs opticiens partenaires en fonction de critères rigoureux. En général, ces opticiens doivent s’engager à maîtriser leurs prix et la qualité de leurs prestations.

Exemples d’offres disponibles chez les opticiens partenaires :

Des montures à petit prix (à moins de 50 ou 100 €) ou des verres simples et progressifs « low cost » (souvent hors options et verres de marque) .

Des réductions de 10 à 15 % sur les prix des montures affichés en magasin (y compris sur celles de marque).

Des tarifs préférentiels sur les lentilles de contact.

Des services annexes comme l’entretien ou la réparation gratuite de lunettes, le remplacement en cas de casse ou d’inadaptation, à la suite de l’essai de verres progressifs ou de lentilles.

Pour vérifier que les contrats de partenariat sont bien respectés, les plateformes ont mis en place des procédures de contrôle très élaborées. Plusieurs centaines d’opticiens sont ainsi radiés des réseaux chaque année.

 

Comparatif des plateformes de santé : mutuelles partenaires et réseaux d'opticiens agréés :

         
Plateforme de soin Mutuelles partenaires Réseau d'opticiens

Carte Blanche

6,5 millions d'assurés.

  MNH, Cegema Assurances, GMC, Solly Azar, Swiss life, Tranquillité Santé  

10 000 magasins opticiens. Réseau ouvert

Caractéristiques :

Verres de -30 à -35% • Lentilles -5% • En fonction de la correction, et selon le type de produit qu'il propose, l'opticien partenaire s'engage – pour chacune des références - à ne pas dépasser le prix maximum défini par la plateforme • L’opticien remet 2 devis minimum à l’assuré. Ces devis comportent les informations sur les caractéristiques des verres (origine, traitement) et de la monture (origine, marque) • L’opticien s’engage à informer son client de l’origine des lentilles de contact et apporte informations et conseils sur la manipulation, l'hygiène et les produits d'entretien • L’opticien s’engage sur l’utilisation d’une solution de tiers payant (la dispense d’avance de frais). Il peut informer en temps réel son client du montant restant à charge.

Plateforme de soin Mutuelles partenaires Réseau d'opticiens

Itélis

6 millions d'assurés.

  Axa, Cardif, Uniprévoyance, Mutuelle Mieux être  

3000 magasins opticiens. Réseau fermé.

Caractéristiques :

Verres et lentilles : tarifs plafonnés pour chaque modèle • Montures : -15% sur les prix affichés en magasin • Verre -30% • Large choix de verres et de montures • Services d’accompagnement des adhérents, garantie casse de 2 ans sans franchise • Obligation de fournir un document attestant l’origine et la qualité des verres.

Plateforme de soin Mutuelles partenaires Réseau d'opticiens

Kalivia

10 millions d'assurés.

  Harmonie Mutuelle, Malakoff Médéric, EOVI Mutuelle, Solimut, Apréva, Mutuelle de la Société générale  

4600 magasins d'optique. Réseau ouvert.

Caractéristiques :

Tarifs négociés sur tous les verres et lentilles des principaux fournisseurs • -10% sur les montures (hors montures griffées) • Réduction sur les verres pouvant aller jusqu'à 40% • Lentilles -25% • Conseils et services aux assurés : échange en cas de casse, remplacement en cas d’inadaptation aux verres progressifs ou aux lentilles, service tiers payant systématique • Selon les contrats mutuelle : intégration d’une prise en charge optique en frais réels ( pour certains contrats de Malakoff Médéric), remboursements supplémentaires sur les verres.

Plateforme de soin Mutuelles partenaires Réseau d'opticiens

Optistya

3,7 millions d'assurés.

  MGEN, MGEN Filia, MGEFI, MCDef, MGET, MAEE, MCF  

6 700 opticiens. Réseau ouvert.
64 % sont des grandes enseignes, 36% sont des opticiens indépendants.

Caractéristiques :

Remises sur les verres allant de 5 % à 40 % • Engagement à proposer une offre à « reste à charge nul » • Services personnalisés facultatifs, tels que accessibilité du point de vente, intégration du digital dans le point de vente avec essayage virtuel, présence d’un expert en contactologie, quota minimum de montures de fabrication française, espace enfants, service basse vision, etc.. • réglages gratuits • tiers payant et montant du reste à charge connu en temps réel • Garantie adaptation verres progressifs et lentilles.


A noter qu'Optistya s’apprête à ouvrir courant 2015 le premier réseau d'opticiens sur internet. E-Optistya réunira des sites de vente d'optique en ligne obéissant à un cahier des charges précis : tiers-payant en ligne, passage en magasin pour le retrait des lunettes, livraison à domicile ou retrait en magasin pour les lentilles.

Plateforme de soin Mutuelles partenaires Réseau d'opticiens

Santéclair

8,5 millions d'assurés.

  Allianz, GMF, Ipeca, Maaf, Mapa, MMA, MGC, MGP, Unéo, la Banque postale   3000 opticiens. Réseau fermé.

Caractéristiques :

Prix négociés sur les verres et sur les traitements de surface pouvant aller jusqu’à -40% du prix affiché • Tarifs plafonnés pour les lentilles, prix réduits jusqu'à -40% • -15% sur les prix affichés en magasin pour les montures • -10% sur les autres produits optiques (produits d’entretien, lunettes de soleil,..) • Certains contrats de mutuelles bénéficient d’un remboursement majoré sans contrainte d’acheter chez un opticien affilié • Services : Conseils - garantie casse et adaptation – tiers payant – gamme de lunettes low cost – offres promotionnelles.

Plateforme de soin Mutuelles partenaires Réseau d'opticiens

Sévéane

6 millions d'assurés.

  GAN, Groupama, PRo BTP, Amaguiz   1900 opticiens. Réseau fermé.

Caractéristiques :

Le prix des verres est négocié avec chaque opticien, réduction moyenne de 30% • Engagement de l'opticien sur les prix des montures et sur un ensemble de services • Le client bénéficie du tiers payant • Chaque assuré reste libre du choix de l'opticien auprès duquel il effectue son achat, qu'il soit partenaire ou non.

Plateforme de soin Mutuelles partenaires Réseau d'opticiens

Terciane

2,5 millions d'assurés.

  AG2R La Mondiale, Macif, Banque Populaire et Caisse d'Epargne Assurance, Suravenir Assurance   5000 opticiens. Réseau ouvert.

Caractéristiques :

Tiers payant et remises de 20 à 25% sur les prix des verres, s'appliquant sur toutes les gammes ainsi que sur toutes les options de traitement • Réseau de tiers payant élargi afin de préserver la liberté de choix de l’opticien par l’assuré • L'assuré peut se rendre chez un opticien partenaire, profiter de tarifs préférentiels et d’une prestation au meilleur rapport qualité-prix ou choisir un autre opticien et bénéficier néanmoins du tiers payant, dans la mesure où l’opticien fait partie des 12 000 opticiens conventionnés tiers payant • L'opticien partenaire s'engage sur des critères qualitatifs et des pratiques tarifaires jugées équilibrées.

 

Partagez moi avec vos amis !