fatigue-visuelleQuels sont les symptômes de la fatigue visuelle ? 
 
Existe-t-il des remèdes naturels, des médicaments ou des compléments alimentaires pour soulager la fatigue oculaire 
 
Bien comprendre les causes pour soigner au mieux vos symptômes.

Les symptômes de la fatigue oculaire

Reconnaissez-vous les symptômes courants de la fatigue oculaire  ou de la fatigue visuelle

• Les yeux qui pleurent ou qui brûlent, des sensations d'irritations ou de picotements, ou encore d'une sensibilité accrue à la lumière ? 

• La vision qui se brouille (parfois qui se dédouble) ou qui devient floue

• Quelques fois des maux de tête et même des vertiges ? 

Attention, lorsque la fatigue visuelle s'accompagne de vertige, il peut s'agir de troubles de convergence ou de troubles de réfraction qui produisent une instabilité. Il est conseillé de consulter son ophtalmologue.

Les causes de la fatigue visuelle

La fatigue visuelle peut venir d'un trouble visuel qui n'a pas été détecté et donc non corrigé. C'est fréquent en cas d'amétropie ou de début de presbytie.

De même, vos lunettes ont peut-être été mal ajustées ? Votre écart pupillaire a peut-être été mal calculé ? Si vous avez des symptômes de fatigue visuelle depuis que vous avez changé vos dernières lunettes, ce sont les questions à se poser ! Ces erreurs sont fréquentes et l'on peut très bien ne pas s'en rendre compte les premiers jours ou les premières semaines. 

Il peut aussi s'agir également d'une sollicitation trop fréquente de la vision rapprochée : le travail sur un écran d'ordinateur est un exemple courant. Lorsqu'on regarde quelque chose de près et de façon fixe et prolongée, les muscles du globe oculaire sont extrêmement sollicités et l'œil fatigue sans que l'on s'en rende compte. Les symptômes surviennent alors plus particulièrement en fin de journée. Dans ce cas, et même si vous n'avez pas besoin de correction, vous pouvez opter pour des lunettes anti lumière bleue.

La fatigue visuelle n'est pas exactement la même chose que la fatigue oculaire : même si les symptômes se ressemblent, la fatigue oculaire est souvent causée par une insuffisance de sécrétion lacrymale. Les symptômes sont alors accompagnés de sensation d'œil sec. Le travail sur écran peut aussi donner lieu à une fatigue oculaire en raison d'une diminution des clignements de l'œil qui assèche la surface des yeux.

Les remèdes à la fatigue visuelle

Il y a autant de remèdes que de causes… Lisez chacun des points suivants et essayez les solutions qui paraissent convenir le mieux à votre cas. Consultez aussi nos articles sur le yoga des yeux et la gymnastique oculaire.

• Vérifier qu'il n'y a pas de troubles de la vision qui ne sont pas corrigés ou que la correction des lunettes est bien adaptée. Pour cela vous devez consulter un ophtalmo. Vous pouvez aussi vous rendre chez l'opticien qui vérifiera que la correction de vos lunettes est bien celle qui figure sur l'ordonnance. 

Faire des pauses en fermant les yeux. Les pauses, même courtes permettent aux yeux de récupérer rapidement : une pause de 5 minutes toutes les heures ou de 15 minutes toutes les deux heures sont particulièrement bénéfiques. 

• Changer ses montures de lunettes ou ses verres. Soit par des plus légers, soit par des traitements appropriés qui améliorent le confort visuel : antireflet, anti-rayures et anti-UV. 

• Aménager correctement son environnement de travail (reflets sur écrans, éblouissements) On y pense rarement mais il suffit parfois de réaménager les lumières autour de soi pour diminuer et même supprimer complétement la fatigue visuelle.

- Les filtres antireflets sur les écrans ne sont pas forcément nécessaires, de plus, ils peuvent diminuer le contraste et gêner la lecture.

- Pour éviter l'éblouissement, le champ de vision ne doit pas contenir de source de lumière directe (une fenêtre par exemple). Vous pouvez utiliser des stores ou des rideaux qui empêcheront les reflets pour tester la différence. L'idéal serait que l'écran soit perpendiculaire à la source de lumière.

• Prendre conscience de son état général : sachez que si vous êtes en état de fatigue générale, vous pouvez sentir une fatigue au niveau des yeux en premier lieu.

• Certains troubles (par exemple une insuffisance de convergence) peuvent être rééduqués par des séances d'orthoptie. L'orthoptiste vous aidera à rééduquer les muscles oculaires en une dizaine de séances.

• Éviter les atmosphères enfumées ou climatisées : celles-ci contribuent aux manques de larmes qui surviennent lors d'une fixation prolongée.

• Les larmes artificielles peuvent procurer un soulagement. Elles corrigent les symptômes mais ne résolvent pas les causes.

• Essayez les compresses de camomille sur les yeux, elles sont très bénéfiques dans le cas de fixation prolongée - sur un écran d'ordinateur par exemple.

• Les compléments alimentaires : vitamines ou oligoéléments peuvent prévenir de la fatigue visuelle, même si on manque aujourd'hui d'éléments visant à confirmer les bienfaits réels de ces compléments alimentaires.

• Il existe des nouveaux verres correcteurs permettant de lutter contre la fatigue visuelle. Ils permettent de rééquilibrer le système d'accommodation de l'œil en cas notamment de fixation soutenue.

• Les remèdes naturels sont parfois très efficaces pour soulager les yeux : allongez-vous avec une rondelle de concombre sur les yeux fermés. Restez quelques minutes ainsi puis renouvelez l'opération avec des rondelles plus fraîches que vous avez placé préalablement au réfrigérateur. Si vous n'avez pas de concombre sous la main, placez un gant de toilette frais sur vos yeux fermés. Il soulagera les tensions de vos yeux. 

Les médicaments permettant de soulager la fatigue visuelle 

Il existe des collyres qui stimulent les muscles de l'accommodation. Demandez à votre pharmacien, ils s'utilisent généralement en cure de deux ou trois mois.

 

promo lunettes de vue

 
Vous aimez cette page ? Partagez-la