verres-lunettes

Les verres de lunettes se distinguent de part leurs caractéristiques techniques : géométrie, matériau, traitements, épaisseur, indices de filtration, teintes,…

Le matériau du verre est un élément essentiel du verre correcteur : Il va servir à la fonction correctrice et va impacter à la fois votre confort (de part le poids des verres), la capacité de résistance aux chocs et l'esthétique (de part l'épaisseur des verres).

Le verre sera également le support d'un ou plusieurs traitements : anti-reflets, anti-salissure, anti-rayures, polarisant, amincissant, photochromique, antibuée, anti lumière bleue ou encore hydrophile. Vous trouverez ci-après dans cet article les avantages et les prix pour chacun d'eux.

Choisissez uniquement les traitements dont vous avez besoin car le prix de vos lunettes peut s'élever considérablement avec ceux-ci.

Choisir la matière de ses verres

Il existe 3 familles bien distinctes en ce qui concerne la composition des verres de lunettes: le minéral, l'organique, le polycarbonate.

Le verre minéral n'est quasiment plus utilisé. Il possède l'avantage de bien résister aux rayures mais il est cassable et relativement lourd.

Le verre organique : Actuellement, la majorité des lunettes en sont composées. Ils sont plus légers, plus confortables, plus minces, plus résistants aux rayures, et de plus, ils s'adaptent à toutes les montures.

Le polycarbonate est une matière de synthèse qui a la particularité d'être très légère et qui offre une grande résistance aux chocs. Il possède de plus une protection efficace contre les ultraviolets et une grande résistance à la chaleur. Il est particulièrement recommandé pour les enfants ou pour les activités sportives. L'inconvénient de ce matériau est qu'il est assez mou et se raye très facilement.

Propriétés du verre organique

 

Les matières thermodurcissables

Les matières thermoplastiques

 
• Solidification irrémédiable sous l’action de la chaleur
• Gamme d'indice de réfraction de 1.5 à 1.74
• Grande résistance aux chocs
• Excellente transparence
• Multiples possibilités de coloration

• Excellente résistance aux chocs.

• Indice de réfraction élevé (1.59)
• extrême légèreté
• Protection efficace contre les UV

Note: Le polycarbonate doit être revêtu systématiquement d’un vernis anti rayure.

 

Les traitements de surfaces

lunettes-traitement-verres

Différents traitements peuvent être appliqués sur la surface des verres de lunettes. Ils permettent d'améliorer le confort visuel et la qualité de vision.

En voici la liste avec leurs avantages et leur coût moyen observé :

Le traitement anti-reflets

Il supprime les reflets parasites - pratique pour conduire une voiture ou lorsqu'on travaille sur un ordinateur - et permet d'améliorer la perception des contrastes. Il supprime l'effet brillant du verre, donc il permet également aux autres de mieux voir votre regard.

C’est un traitement de confort mais aussi esthétique, il donne plus de transparence aux verres, il améliore la vision en supprimant l'éblouissement.

Avantages : Diminution de la fatigue oculaire et disparition des maux de têtes provoqués parfois par les reflets des verres.

Prix, en moyenne : 50 euros par verre.

Le traitement anti-salissure ou hydrophobe

Le traitement antisalissure rend la surface du verre des lunettes anti adhérente : les perles d’eau roulent sur la surface et les traces de gras (nos empreintes) n’ont pas prise.

Avantages : Une plus grande transparence des verres et un nettoyage plus facile.

Prix, en moyenne : 90 euros par verre.

Le traitement anti-rayures (ou durci)

Le traitement durcisseur consiste à appliquer un vernis sur les verres afin d’augmenter leur résistance aux rayures et aux frottements. Cette couche de protection permet ainsi d’augmenter la durée de vie des verres.

Seuls les verres organiques et polycarbonates en ont besoin, les verres minéraux résistent naturellement aux rayures.

Avantage : la durée de vie des verres de lunettes est allongée.

Prix, en moyenne : 40 euros par verre.

Le traitement anti lumière bleue.

Particulièrement préconisé pour les personnes passant beaucoup de temps sur ordinateur ou sur les écrans LED, il permet de filtrer les rayons nocifs de la lumière bleue. Les verres ont une teinte jaune ou brune plus ou moins prononcée suivant le taux de filtrage. Il est toujours associé à un traitement antireflets. En savoir plus sur les verres anti lumière bleue.

Avantages : moins de fatigue visuelle, amélioration du sommeil.

Prix : 20 euros par verre.

Le traitement polarisant

Il supprime les reflets éblouissants qui n'ont pas d'utilité visuelle et améliore la perception des contrastes. Ils sont très utiles lorsque la réverbération est importante et parfaits pour la conduite et les sports extérieurs (vélo, ski, sports nautiques).

Ils sont parfaits également pour les personnes qui perçoivent mal les contrastes ou qui ont des yeux fragilisés par l'âge ou par une opération.

Avantages : protection des UV et une meilleure perception des reliefs et des contrastes, un plus grand confort dans les zones à forte réflexion (mer, montagne, route…).

Le traitement photochromique

Ces verres sont aussi appelés verres à teinte variable. le traitement photochromique permet au verre des lunettes de foncer ou de s'éclaircir progressivement selon la luminosité. Les verres s’obscurcissent sous l’effet du rayonnement UV et s’éclaircissent sous l’effet de la chaleur.

Ils seront très utiles aux personnes qui sont gênées par la lumière ambiante.

Avantages : il permet de réduire l’éblouissement et protéger vos yeux contre les UV.

Prix, en moyenne : 70 euros par verre.

Le traitement antibuée

Mis sur le marché pour la première fois en 2011 par la marque Essilor, les verres OPTIFOG® possèdent une nouvelle couche aux propriétés antibuée qui s’activent par l’application d’un concentré spécifique. En savoir plus sur les verres antibuée optifog

Prix : 30 euros par verre.

Le traitement amincissant

Il est utilisé pour les fortes corrections : pour son l'aspect esthétique (diminution de 30% de l'épaisseur du verre),et aussi parcequ'il améliore la vison optique.

Ce traitement est préconisé pour optimiser l’esthétique des verres à fortes corrections (myope ou hypermétrope) et il est également recommandé pour les montures demi-cerclées et invisibles.

Le traitement hydrophile

C’est une enduction intérieure qui absorbe la condensation, il permet de ne pas avoir de la buée, il est donc utile lorsqu'on porte des lunettes pour des activités à l'extérieur ou lorsqu'il pleut.

La coloration

Ce traitement consiste à donner une teinte aux verres (gris, brun, vert, uni ou dégradé) . Il protège les yeux contre l'éblouissement en atténuant la luminosité.

Les types de verres correcteurs pour lunettes

testvision

Les verres uni-focaux ou simples foyers

Les verres de lunettes unifocaux ont un seul foyer et permettent de corriger principalement la myopie, l'hypermétropie, l'astigmatisme et la vision de près du presbyte.

La surface des verres étant revêtue d'une couche uniforme, ils ne traitent qu'un seul trouble à la fois.

Ce sont les types de verres les plus répandus. Ils peuvent être fixés sur tous les modèles de montures et se faire très discrets.

Les verres multifocaux

Les verres de lunettes multifocaux se composent de plusieurs foyers, traitant chacun un trouble de la vision particulier. Associés, ils se complètent, remplissant leurs propres fonctions et permettant d’assurer une double, voire une triple correction.

L’adaptation oculaire, c'est-à-dire le passage de la vision par différentes corrections, peut nécessiter quelques instants. En raison de leur épaisseur, ces verres se posent généralement sur une monture relativement large.

Ces verres sont peu utilisés aujourd’hui.

Les verres progressifs

Leur puissance optique varie progressivement entre la partie supérieure du verre réservée à la vision de loin et la partie inférieure destinée à la vision de près, en offrant une vision intermédiaire. Ils se composent en effet d’un verre unique, dont la surface n’est pas uniforme.

Ils peuvent s'adapter à la plupart des montures, même les plus fines. En savoir plus sur les verres progressifs et les verres de dernière génération .

Les verres de proximité, ou verres dégressifs (en forme de demi-lune).

Ils se composent d’un seul foyer et corrigent la presbytie et l’amétropie (mauvaise mise au point des images perçues). Ils permettent ainsi d'améliorer la vision de près (comme leur nom l'indique) de 1 à 5 mètres selon les corrections.

Ils sont bien adaptés à un travail sur ordinateur, mais il faudra enlever les lunettes pour voir de loin.

promo lunettes de vue

 
Vous aimez cette page ? Partagez-la